1) - Dérèglements

Mais le mécanisme extrêmement complexe qu'est l'horloge biologique, n'est pas infaillible. Et de plus en plus, on observe une corrélation entre un mauvais rythme de vie et certaines pathologies. Alors quelles sont les causes d'un dérèglement de l’horloge biologique ? Et surtout, quelles en sont les répercussions sur notre santé ?

 

1) Dérèglements :

 

On peut déterminer si le rythme circadien d'un individu est déréglé en étudiant son rythme veille-sommeil au cours des 24 heures de la journée.

On répertorie alors trois dérèglements distincts :

 

  • « L'avance de phase »: la personne s’endort très tôt (~ 20h) et se réveille très tôt (~ 4h du matin). Ce dérèglement touche en majorité les personnes très âgées.

  • « Le retard de phase » : les individus s’endorment très tard, au milieu de la nuit et s’éveillent seulement en fin de matinée. C'est un dérèglement qui devient de plus en plus courant et qui touche la majorité des adolescents.

  • « Le libre court » (évoqué dans le 3) : les rythmes de la personne de sont pas synchronisés et elle se décale tout les jours d'une demie heure. Certains aveugles sont touchées par « le libre court ».

 

Remarque : Les troubles « avance de phase » et « retard de phase » sont en fait les cas extrêmes des chrono-types lève tôt, et couche tard.

 

Les facteurs transformant un chronotype en son extrême sont multiples.

×